Comment Yomi Denzel convertit ses abonnés en clients

320 000, c’est le nombre d’abonnés que Yomi Denzel a réussi à gagner. Et ça en seulement 5 jours après avoir lancé son concours sur Instagram. 

La dernière fois qu’il a fait ça, c’était en septembre 2020. Et il avait annoncé sur sa chaîne YouTube que le concours lui avait coûté au total 214 000 €.

Cette fois, il a tapé encore plus fort parce que non seulement les lots à gagner sont plus importants en termes de sommes investies. Mais il a aussi ajouté 2 canaux de communication plus traditionnels à son concours : la télé et les affiches publicitaires dans le métro parisien. Et ces canaux coûtent en général très cher. Au moment où j’écris cet article, Yomi n’a pas encore fait sa vidéo post concours, mais je suis certain que le budget de 214 000 € de l’année dernière a facilement été doublé. 

Cet article est à la base une retranscription d’une vidéo que j’ai publié sur ma chaîne YouTube. Si ça vous intéresse, vous pouvez voir la vidéo directement. 

Mais attention, parce que Yomi Denzel, c’est plus seulement l’infropreneur n°1 sur le dropshopping. Il y a 6 mois, il annonce qu’il arrête. Parce qu’il reconnaît que le business model du dropshipping ne permet pas de se créer une entreprise rentable sur le long terme. 

Mais aussi pour se détacher de la mauvaise publicité du dropshipping, notamment obtenue via les influenceurs peu scrupuleux impliqués dans des arnaques.

Du coup, il fait quoi maintenant Yomi ? Eh bien, il se positionne sur le e-commerce et sur la construction d’une véritable marque qui va durer dans le temps. Vous allez me dire que c’est la même chose. Mais non, il y a bien une distinction. En gros le dropshipping consiste à commercialiser un produit qui est construit par un fabricant asiatique et l’envoyer directement chez le client avec de gros délais et un packaging souvent minable. Et souvent même, le client ne reçoit même pas le produit. 

Là où Yomi essaie de se distinguer maintenant, c’est sur le fait de créer son propre produit, avec sa propre expérience client qui en découle en créant une véritable marque comme a pu le faire Ben Francis avec Gymshark. 

Mais Yomi est un entrepreneur. Et dans l’entrepreneuriat, gagner des abonnés avec un concours ne veut pas dire qu’on gagne forcément de l’argent tout de suite derrière. Donc est-ce que ce concours va être rentable pour lui ? On essaiera d’y repondre d’ici la fin de cet article.

On va essayer de comprendre le business de Yomi Denzel en analysant ce qu’il vend, comment il fait pour convertir des abonnés en clients et enfin comment il attire des gens dans son entonnoir de conversion. 

Oui, je sais, j’ai inversé l’entonnoir de conversion pour commencer directement par l’offre. Mais après tout, pourquoi pas !

Attention, parce que je ne vais pas juste parler de théorie mais je vais essayer d’estimer le chiffre d’affaires qu’il arrive à générer. Mais encore une fois, ce ne seront que des estimations. Je ne suis en aucun cas un expert de l’infopreneuriat. Sinon, je ferai cette vidéo dans mon garage à côté de ma lamborghini. 

Si vous appréciez ce genre d’article, alors dites le moi en commentaire en dessous parce que j’ai prévu de décliner ce format d’analyse sur d’autres entrepreneurs du web français. Donc dites-moi en commentaires quel entrepreneur du web vous voulez que j’analyse ensuite. 

Si vous voulez convertir votre audience en audience qualifiée, alors un tunnel de vente est indispensable. Obtenez une stratégie qui fit ses preuves en 2min grâce à ce quizz !

Quel est son offre?

Yomi c’est le marketing du bling bling et du show off. Ça fait grincer des dents quand on n’est pas dans son audience cible. Mais je pense que son client idéal se projette, s’identifie à lui et a envie de lui ressembler. Mais ce qui est intéressant, c’est que depuis 1 an, Yomi a vraiment décollé et commence à se professionnaliser de plus en plus par rapport aux autres infopreneurs français. Comme l’a très bien souligné Yann Leonardi dans sa vidéo d’analyse, il a repris les codes des infopreneurs pour ensuite les surpasser jusqu’à un point où il est en train d’innover.

En parlant d’innovation, il a créé un SaaS, il s’entoure un peu plus de l’écosystème startup qui le détestait jusque-là et notamment de Oussama Ammar qu’il a lui-même interviewé. 

Et Oussama l’a peut-être même conseillé pour le lancement de son SaaS Minéa, on en parlera juste après.

Mais alors, qu’est-ce que vend Yomi Denzel ?

Son produit phare, c’est sa formation Ecom Pro. Comme je vous le disais avant, Yomi a décidé de faire un petit virage, pour se distinguer du dropshipping. Il a donc tourné sa nouvelle formation vers la création d’une marque de Ecommerce avec tout ce que ça implique autour plutôt que de se concentrer uniquement sur le dropshipping. 

Maintenant, parlons argent. 

 

Une pratique courante dans l’infopreneuriat français est de créer un groupe d’entraide privé dédié à la formation. Une sorte de communauté privée quoi. Et je vais essayer d’estimer combien Yomi a réussi à générer de chiffre d’affaires avec sa formation dans un instant. 

Souvent ce groupe est utilisé pour que les membres puissent poser des questions. Mais Yomi va plus loin en faisant une gamification de sa formation. Pour résumer, la gamification consiste à reprendre les mécanismes du jeu vidéo. Ici Yomi crée une coupe où il récompense régulièrement les membres de sa formation qui arrivent à un certain palier de chiffre d’affaires. Et ça participe grandement à engager sa communauté privée parce que ça motive ceux qui ne s’en sortent pas encore en leur montrant que c’est possible. Ça procure un sentiment de réalisation à ceux qui parviennent à générer du chiffre d’affaires. 

Mais c’est aussi un levier puissant pour que Yomi puisse obtenir des témoignages et surtout des captures d’écran qu’il va repartager sur Instagram en stories. Et ça, pour faire régulièrement des appels à l’action vers sa formation. 

C’est du marketing classique d’infopreneur et c’est une pratique assez courante. 

On voit sur son groupe qu’il y a 6700 membres(en septembre 2021) Et ce groupe on y a accès uniquement lorsqu’on achète la formation de Yomi. Le prix public est fixé à 1497€. Mais la majorité des gens achètent la formation à 997€ quand Yomi fait une promotion dessus lors d’un webinar. Ou alors tout simplement via un système automatisé avec sa formation gratuite et un outil que j’ai déjà utilisé qui s’appelle Deadline Funnel. Cet outil permet de limiter une promotion dans le temps en associant un cookie à votre adresse mail. Du coup, ça permet de rendre la deadline réelle parce qu’après, vous n’aurez plus accès à la page pour rejoindre la formation.

Donc 6700 membres. Pour le fun, on va dire que 20% des gens ont acheté la formation encore moins cher durant les premières années et 80% l’ont acheté à 997 €. Ça nous donne un chiffre d’affaires d’environ 6 millions d’euros. Si je me souviens bien, il a lancé sa formation fin 2018, donc il y a pile 3 ans (lors de l’écriture de l’article et de la vidéo). Donc ça nous donne une moyenne de 2 millions d’euros par an. Même je pense que la première année, il devait être bien en dessous et qu’il a vraiment accéléré que l’année dernière avec ses nouvelles campagnes marketing comme le premier concours Instagram. 

Mais attention parce que ça, c’est juste une seule de ses sources de revenus.

Yomi est un ecommerçant, donc il a probablement testé les principes qu’il enseigne dans sa formation avec ses propres boutiques. Ces boutiques lui rapportent sans doute un chiffre d’affaires à peu près équivalent à la vente de formation. 

Ensuite, ce qui est intéressant, c’est que Yomi a décidé de diversifier son catalogue en avril 2021 avec une petite formation en développement personnel. Je vais vous expliquer dans quelques secondes en quoi c’est intéressant d’un point de vue marketing.

Ce petit produit, c’est Sucess Pro Elite. En gros, si j’ai bien compris la proposition de valeur, c’est 30 vidéos en 30 jours avec 1 principe par vidéo pour améliorer sa vie à travers 4 piliers : l’argent, la santé, la vie sociale et le bonheur. 

Cette formation est vendue généralement à 97€ et son groupe privé dédié à cette miniformation contient 1600 membres. Donc en faisant le calcul, ça fait un chiffre d’affaires d’environ 155 000 € pour un produit créé il y a 6 mois. 

 

Ce n’est clairement pas son produit le plus rentable, mais c’est très malin de sa part. En fait, il reprend la technique du pied devant la porte. C’est le principe d’engagement et de cohérence mentionné dans le livre Influence et Manipulation de Robert Cialdini.

Je sais, je cite souvent ce livre, mais c’est vraiment marrant comment on retrouve tous ses principes dans le marketing des infopreneurs. 

 

Pour résumer, l’auteur dit qu’il est plus facile d’obtenir un gros engagement de quelqu’un, s’il a déjà auparavant accepté un petit engagement. 

Donc là, on a ses 2 principales formations. Mais il faut savoir que Yomi a aussi lancé un SAAS qui s’appelle Minéa il y a 6 mois. Cette solution lui permet sans doute de faire du cross sell parce que c’est clairement une application construite pour sa cible. 

Et il fait souvent aussi de l’affiliation avec Shopify. 

Shopify qui est la solution n°1 quand on veut créer un site de ecommerce. Et enfin avant la pandémie il tenait des masterminds 2 à 3 fois dans l’année dont le ticket d’entrée était vendu entre 3500 et 5000 €. Donc il a vraiment créé un écosystème d’offres autour des besoins de son client idéal. 

Et il a vraiment lié ses offres entre elles dans son tunnel de conversion. 

Parlons-en du tunnel justement. 

Son tunnel pour convertir ses abonnés en client

Comment est-ce que Yomi fait pour convertir ses abonnés en clients ? 

Quand vous êtes dans l’infopreneuriat, il n’y a malheureusement pas qu’une seule étape entre le statut d’abonné et le statut de client. Quand on est abonné, on passe par le statut de prospect non qualifié, puis de prospect qualifié, puis de prospect qualifié pour la vente, aussi appelé Sales Qualified Lead en marketing automation, et enfin au statut de Client. 

Mais je pense que le tunnel de conversion de Yomi est encore plus simple. Il fait passer ses abonnés au statut de prospect, puis à prospect qualifié, puis en client et enfin en ambassadeur.

Comment est-ce que Yomi fait pour convertir ses abonnés en clients ? 

Quand vous êtes dans l’infopreneuriat, il n’y a malheureusement pas qu’une seule étape entre le statut d’abonné et le statut de client. Quand on est abonné, on passe par le statut de prospect non qualifié, puis de prospect qualifié, puis de prospect qualifié pour la vente, aussi appelé Sales Qualified Lead en marketing automation, et enfin au statut de Client. 

Mais je pense que le tunnel de conversion de Yomi est encore plus simple. Il fait passer ses abonnés au statut de prospect, puis à prospect qualifié, puis en client et enfin en ambassadeur.

Pour passer ses abonnés au statut de prospect, Yomi utilise ce qu’on appelle un lead magnet et on va en parler dans un instant. 

Ensuite pour faire “maturer” le prospect et le transformer en prospect qualifié, il l’éduque à travers une formation gratuite et des webinars ponctuels.

Enfin, il a une offre assez simple “EcomPro” pour les transformer en clients.

Pour ce qui est du statut d’ambassadeur, il s’agit des membres de sa formation qui ont eu une belle success story qu’il va inviter sur sa chaîne Youtube pour partager leur histoire. Ce qui permet de compléter la boucle puisque ces success stories vont générer de nouveaux abonnés et potentiellement de nouveaux prospects qui étaient déjà en maturation. 

On a parlé du sujet de la petite formation Sucess pro Elite. Mais je pense qu’il la met peu en avant depuis 6 mois. Ou alors, il attend des moments propices comme le nouvel an où son audience cible va vouloir se fixer de nouvelles résolutions et où cette formation fera sens. On a aussi vu qu’un des piliers de cette formation était l’argent. Donc je pense que parmi les 30 vidéos, il doit y avoir au moins une vidéo qui parle d’argent avec un pitch de la formation Ecom Pro pour faire un upsell vers celle-ci. 

 

Mais clairement, le levier le plus fort reste la formation gratuite qu’il met en avant sous chacune de ses vidéos YouTube et sur le lien dans sa bio Instagram. C’est d’ailleurs ce seul lien qui était présent sur son compte pendant toute la durée de son dernier concours. Et on parlera de YouTube et Instagram un peu plus tard. 

La formation gratuite est utilisée comme lead magnet dans son tunnel de conversion. 

Un lead magnet, c’est une ressource qu’on donne gratuitement en échange des informations du prospect. Pour l’entrepreneur, ça permet de transformer ses abonnés en prospects. 

 

Ensuite, la formation gratuite en elle-même est un levier pour éduquer et amener le prospect à maturation. Je vais essayer de vulgariser tout ça pour éviter de parler chinois. 

Pour résumer, c’est pas parce qu’un prospect rentre dans l’entonnoir de conversion d’une entreprise qu’il va tout de suite être converti en client. En général sur le marché, il y a environ 3% des prospects qui sont assez chauds pour acheter tout de suite. Ça veut dire qu’il reste quand même 97% des personnes qui sont mises sur le carreau. La plupart des entreprises sur le web mettent la majorité de leur budget sur la publicité en ligne en espérant viser ces 3% et qu’ils soient convertis en acheteurs tout de suite. Mais ces entreprises pourraient économiser pas mal de budget s’ils utilisaient le lead nurturing pour attirer des prospects qui sont moins conscients de leurs besoins. Et s’ils faisaient du coup “maturer” ces prospects pour les amener doucement à la conversion. 

Ici, Yomi fait de la publicité. Mais au lieu d’envoyer directement les gens vers une offre payante, il les envoie vers sa formation gratuite. Ce qui permet de diminuer les objections et d’acquérir des adresses mails qu’il pourra sans cesse relancer par la suite grâce à l’email marketing.

Aussi, son canal n°1 est YouTube, au point où il est devenu la chaîne n°1 dans la niche du business et de l’infopreneuriat. Bon pour moi, la chaîne n°1 francophone reste Marketing Mania mais bon ça reste un avis subjectif parce que je ne fais pas partie de l’audience cible de Yomi et je suis fan des vidéos de Stan.  

Yomi met à profit ce canal puisqu’un des liens les plus mis en avant dans la description est le lien vers la formation gratuite. 

 

Donc concrètement, comment ça se passe avec cette formation gratuite. C’est une série de 3 vidéos avec 3h de contenu au total. Mais les 20 dernières minutes de cette formation sont en fait un pitch bien élaboré pour vendre la formation EcomPro. 

Donc on a là l’essentiel du tunnel de conversion de Yomi Denzel. Une formation gratuite, qui découle sur sa formation payante. Et il faut savoir que même si les personnes n’achètent pas dans la deadline des 3 jours, Yomi utilise un autre levier pour les convertir plus tard. En fait, il organise 2 à 3 fois par an un webinar live où il fait une grosse promotion de 50% pour mettre encore plus d’urgence et convertir les personnes qui n’ont pas acheté via la formation gratuite. 

 

Alors, c’est BIEN d’avoir une belle offre qui convertit et un beau tunnel optimisé, mais si vous n’avez pas de trafic alors vous ne ferez pas beaucoup de ventes. 

Et si vous voulez connaître quelle stratégie et quel tunnel mettre en place pour vous, vous pouvez toujours faire le quizz ci-dessous !

Comment Yomi génère-t-il du trafic vers son funnel ?

Donc comment est-ce que Yomi Denzel arrive à générer du trafic ? 

En creusant un petit peu, j’ai réussi à voir que Yomi avait une pub pour sa formation gratuite qui tournait via Facebook Ads. Donc sur Facebook mais aussi sur Instagram. 

Si vous voulez faire la même chose, vous pouvez aller voir sur Facebook Ads library si une entreprise fait de la pub ou non. 

Et en canaux organiques qu’on connaît déjà, il a son compte Insta et sa chaîne YouTube. 

Pendant le concours, les gens devaient s’abonner à son compte Instagram mais aussi faire d’autres actions pour maximiser la portée du concours. Une de ces actions c’était d’aller s’abonner à sa chaîne YouTube et de regarder au moins une vidéo. 

Là où c’est très malin, c’est que Yomi ne se contente pas juste de la visibilité et du gain d’abonnés sur Instagram. Mais il crée un pont vers la plateforme où il a une audience plus engagée à mon sens et c’est YouTube. On va en parler juste après. 

INSTAGRAM

Alors, concernant Instagram, est-ce que son concours est rentable si on ne prend que ce canal-là ? 

Pour rappel, son dernier concours a coûté 214 000 € et je pense que cette année, il a pu facilement doubler ce budget. 

J’ai vu sur Agorapulse que le taux de clic moyen sur Instagram était de 0,5%.

On sait que Yomi demande aux gens de s’abonner pour le concours. 

Il a gagné 350 000 abonnés en 1 semaine de concours. Donc potentiellement y’a 350 000 personnes qui ont visité son profil. Son profil est clairement optimisé pour que les gens aillent cliquer sur le lien dans sa bio. 

Donc 350000 x 0,005 = 1750 clics sur le lien.

 

En général, sur une page d’inscription pour un lead magnet, le taux de conversion est de 40 à 50% si la page est bien optimisée. Pour le fun, on va dire 50%.

Donc 1750 *0,5, ça fait 875 personnes inscrites à sa formation gratuite. 

Déjà, en termes d’impact, c’est peu pour un concours de cette envergure. Donc rien qu’avec ça je pense déjà que le concours n’avait pas pour simple objectif de renvoyer les gens vers la formation gratuite. Parce que Facebook Ads suffit pour ça, et avec 5€ de coût d’acquisition par abonné, et pour 875 inscrits ça lui aurait coûté en moyenne 5000 € de budget publicitaire.

Tout ça pour 17 000€ en retour rien que s’il convertit 2% des inscrits en acheteurs de sa formation EcomPro. 

 

Donc pour en revenir au concours, je pense pouvoir affirmer qu’il n’est pas rentable tout de suite si on ne prend en compte que la vente de formation comme objectif. 

À mon avis, le gain est autre part parce que le concours lui ramène de la visibilité. 

Notamment des apparitions média qu’il peut réutiliser sur ses prochains webinars et ses pages de vente. Ce qui peut augmenter son taux de conversion sur ses autres opérations. 

 

Youtube

Ensuite parlons de YouTube. Yomi pousse aussi les gens pendant le concours à aller s’abonner à sa chaîne. Lors du dernier concours, il a gagné 80 000 abonnés alors que son gain d’abonné mensuel était aux alentours de 13 000. Et sous ses vidéos, il renvoie aussi vers sa formation gratuite. 

Donc ici plus les gens s’abonnent à sa chaîne YouTube, plus il va générer de vélocité sur ses vidéos à venir. Et plus sa portée organique augmentera. C’est comme un effet boule de neige qui va lui apporter des bénéfices dans la durée. 

Et l’avantage de YouTube par rapport à Instagram, c’est qu’une vidéo a une durée de vie largement supérieure à une publication Insta. La vidéo YouTube peut encore cartonner 3 ans après sa publication grâce à la recherche s’il optimise bien son SEO. Mais aussi grâce à la suggestion si elle est assez inspirante et/ou éducative et que les gens envoient des signaux forts témoignant de leur intérêt pour YouTube. Et Yomi arrive à faire les 2 parce que la plupart de ses vidéos parlent directement aux désirs de son audience cible : la liberté financière et la liberté géographique.

Malheureusement, je n’ai pas les outils nécessaires pour savoir combien de gens cliquent sur un lien d’une description de vidéo YouTube. Mais imaginons que c’est la même chose que sur Insta, c’est-à-dire 0,5% des viewers. En moyenne, il génère 15000 vues par jour. Donc ça fait 105 000 vues en 1 semaine. Donc ça nous donne potentiellement 525 inscrits à la formation gratuite via la chaîne YouTube et 10 500 € de chiffre d’affaires. Et ça doit même être moins, parce que la plupart des viewers se sont déjà inscrits via Insta. 

 

CONCLUSION

On ne pourra jamais vraiment savoir si les concours sont rentables pour Yomi sur le court terme. Mais je pense que s’il les utilise c’est qu’il y doit y avoir un bénéfice sur le long terme qu’il peut réutiliser comme éléments de persuasion et de réassurance dans ses campagnes marketing. 

Si vous aimez des analyses comme ça, alors dîtes le moi ! N’hésitez pas à me laisser un commentaire en-dessous de cet article.

Et si vous voulez me suggérer d’autres entrepreneurs à analyser, je vous attends aussi en commentaires. 

 

Pour rappel, si vous le souhaitez vous pouvez trouver quelle stratégie et quel tunnel est fait pour vous :

5 1 vote
Article Rating
Subscribe
Notify of
guest
0 Comments
Inline Feedbacks
View all comments